Editorial

Accepter et se résigner ou protester et s’organiser pour agir ?

, par Pierre-Alain Millet

La présidentielle a donc tout emporté, mais les difficultés restent : désindustrialisation, chômage, précarité, inégalités, mal logement, insécurité, incivilités, violences...
Le président Macron et son assemblée de députés aux ordres n’a pas de recette miracle. Le président est issu du système bancaire, promoteur de la mondialisation et de l’Europe. Les fermetures de sites, les licenciements vont continuer. Avec la loi travail promise, même dans les entreprises où les syndicats sont organisés, les salariés (...)

Articles les plus récents

  • La mort programmée de Jean Delatour

    , par Valérie TALBI

    Exceptionnellement dans cette lettre, le témoignage d’une élue au cœur d’une lutte sociale. Preuve, s’il en fallait que nos élus communiste sont bien ancrés dans la réalité, loin des discours de façade de la nouvelle majorité Présidentielle et de ses fausses « sociétés civiles ». Entretien avec Valérie TALBI, adjointe au maire, ex-salariée de Jean Delatour, déléguée CGT au CE de l’entreprise, en lutte aux côtés de ses collègues.
    Suite à l’annonce brutale de la fermeture de l’entreprise Delatour, quel est votre (...)

  • Macron, promesse d’une offensive austéritaire

    , par Loan_nguyen

    Le président de la République fraîchement élu, Emmanuel Macron, a beau avoir fait campagne sur le renouvellement de la vie politique, la feuille de route qu’il affiche s’inscrit bien dans la droite lignée de celle de ses prédécesseurs à l’Elysée.
    En effet, après les quinquennats Sarkozy et Hollande marqués par des baisses drastiques de dotations aux collectivités locales, les communes se préparent à devoir affronter une nouvelle offensive austéritaire ces cinq prochaines années.
    Bien sûr, Emmanuel Macron (...)

  • Elams, ce rap qui nuit. Elams...hélas

    , par Pierre-Alain Millet

    La ville de Vénissieux se constitue partie civile, après les violences urbaines, qui ont suivi le tournage d’un clip de rap non autorisé, dans le quartier de la Darnaise, le 1er février 2017.
    On sait que le Procureur de la République n’hésite pas à poursuivre des militants syndicalistes comme Pierre Coquan, pour une simple distribution de tract à un péage. On ne comprendrait pas qu’il n’use pas de tous les moyens de la loi pour faire respecter les Vénissians et la ville contre Elams, un provocateur qui (...)

  • Mécanique sauvage

    , par Nacer Khamla

    Depuis quelques mois les Conseils de Quartier du plateau des Minguettes se sont fixés un objectif de première importance, celui de venir à bout des chantiers de mécanique sauvage qui gênent, défigurent et polluent les espaces verts.
    Pour ce faire ils se sont appuyés sur l’investissement des habitants qui ont souvent dénoncé cette situation qui dégrade la qualité de leur lieu de vie.
    Tous les acteurs se sont mobilisés pour entamer un travail en profondeur sur cette problématique.
    Après diverses (...)

  • Le médiatique et le terrain

    , par Pierre-Alain Millet

    Ainsi, En Marche et le Front National sont au deuxième tour de la présidentielle et des législatives à Vénissieux.
    Mais physiquement, ils étaient presque absents des bureaux de vote !
    Le FN n’envoie personne... Et En marche n’était présent que dans sept bureaux sur les 29 de la ville...
    Et si on n’autorisait, dans chaque bureau, que les candidats représentés par un assesseur ?

  • Métropole et Macronie

    , par Pierre-Alain Millet

    Pour créer la Métropole, Gérard Collomb a passé un accord avec l’ancien président de droite du département. Puis il lance Emmanuel Macron, et le mouvement En Marche comme la généralisation de l’expérience de la Métropole de Lyon dont la majorité politique est une alliance « de gauche et de droite ».
    Le Président Macron fait le « cadeau » de la suppression de la taxe d’habitation, promettant une compensation aux communes... Bref, il remplace la TH par les impôts nationaux, dont le premier est la TVA ! Nous (...)

  • Projet de refonte des outils solidarité

    , par Marie-Christine Burricand

    Extrait d’intervention au Conseil de la Métropole du 22 mai 2017 Marie-Christine Burricand, Conseillère municipale de Vénissieux, conseillère métropolitaine
    Cela fait bientôt deux ans et demi, monsieur le Président, que vous avez récupéré les compétences sociales du Département expliquant que détenant tous les moyens d’intervention, vous alliez pouvoir montrer votre efficacité avec la Métropole. Mais, nous sommes toujours en attente, dans cette assemblée, d’une discussion sur un projet global, d’une (...)

  • Les échos du conseil

    , par Jean-Maurice Gautin

    Mais où est donc Christophe Girard ?...
    Il se présente sans étiquette aux municipales mais il est membre du groupe LR à la Métropole.
    Investi par De Villier aux législatives 2007, puis par l’UMP en 2012. Il est filloniste en 2017, puis « tout sauf macroniste » entre les deux tours des présidentielles.
    Il justifie son engagement contre Macron en dénonçant « la violence de l’ultra-libéralisme et la casse sociétale. » mais il s’affiche, sans état d’âme, au côté du FN, le parti de la violence nationaliste (...)

  • DELATOUR, QUI DOIT DÉCIDER ?

    , par Pierre-Alain Millet

    Notre collègue Valérie Talbi, adjointe au maire et déléguée syndicale, nous avait prévenu, le patron de Delatour cherchait à se débarrasser de tous les sites et de tous les emplois, la seule question qui se posait était de savoir comment il avait fait pour planquer la fortune extraite de l’entreprise et du travail de ses salariés.
    A l’origine, l’activité était artisanale et en lien direct avec les comités d’entreprises. Le fondateur, fils d’un syndicaliste bien connu dans le réseau militant, était un (...)

  • DOSSIER SÉCURITÉ

    , par Michèle Picard

    Notre pays traverse une période troublée, où les forces de l’ordre sont mobilisées au quotidien, pour la sécurité de tous.
    Je refuse d’enfermer cette question dans des logiques de petite politique locale. La délinquance, la criminalité, ne tiennent pas compte des frontières des villes, ou des orientations politiques de leurs maires, et toutes les municipalités, de gauche ou de droite, doivent faire face à ce phénomène.
    La sécurité publique est une mission régalienne de l’État, c’est essentiel pour (...)

Sites favoris Tous les sites

7 sites référencés au total