Editorial

BUDGET DE RÉSISTANCE

, par Pierre-Alain Millet

Le capitalisme n’est plus capable d’assurer un niveau de vie décent à une large part de la population.
Voilà pourquoi il promet avec Trump la guerre et la violence, tout en assurant qu’il va protéger les couches moyennes. Et comme les élites françaises ont abandonné toute souveraineté nationale en espérant assurer leurs dividendes dans la soumission à la domination allemande et US, la France défait progressivement tout ce qui protégeait, tout ce qui donnait des droits, tout ce qui compensait la (...)

Articles les plus récents

  • D O S S I E R BUDGET

    , par Michèle Picard

    Faire le choix des services publics, c’est faire le choix d’une ville humaine, d’une ville de proximité, d’accompagnement des enfants, des aînés, des familles, des plus fragiles. C’est le choix de la culture, de l’éducation, de l’accès à la santé, du vivre-ensemble, de la sécurité aussi.
    Ce choix, que je revendique ne plaît pas à l’opposition car il n’est pas dans l’air du temps qui voudrait faire croire aux Français que leurs difficultés économiques sont dues aux services publics et qui préfère mettre à mal (...)

  • DÉCLASSEMENT DES AUTOROUTES A6-A7

    , par Michèle Picard

    « Lors du conseil de la Métropole du 11 juillet 2016, le groupe Communiste, Parti de gauche et républicain, a voté pour le déclassement des autoroutes A6-A7, considérant le fait que nous sommes, depuis longtemps, opposés à l’existence même d’une autoroute en cœur de ville.
    Nous avions fait, bien entendu, quelques remarques que nous vous rappelons aujourd’hui, en insistant.
    Nous demandons la révision de notre Plan de déplacement urbain. Si le déclassement de l’autoroute A6-A7 est un évènement, sa (...)

  • DÉCLASSEMENT DES AUTOROUTES A6-A7-PROPOSITIONS DES ELUS COMMUNISTES

    Le déclassement A6-A7 va engendrer un report de circulation.
    Sur les 110 000 véhicules jours qui traversent Fourvière, 10 000 sont en transit, et ceux là pourrait passer par l’A432, sauf qu’on les retrouverait alors sur l’A46 Sud, déjà congestionnée... Et malheureusement, le projet de contournement ouest de Lyon est abandonné, la facilité étant comme toujours de charger d’infrastructures l’Est Lyonnais. Quand aux 100 000 autres, puisque le projet est de descendre à 50000 véhicules jour, avec 2 fois une (...)

  • RÉNOVATION URBAINE DU QUARTIER VÉNISSY

    , par Marie-Christine Burricand

    L’avancée du projet de rénovation de Vénissy témoigne sans contestation possible de l’effort consenti par la Ville et l’ensemble de ses partenaires pour la rénovation urbaine de ce quartier, cœur des Minguettes.
    Pourtant, il y a 20 ans, ce projet paraissant bien hypothétique au regard des commerces abandonnés, des propriétaires éparpillés, des parkings souterrains amiantés, des partenaires publics interrogatifs quant à leur capacité à demeurer sur le quartier.
    Ceux qui, soucieux d’abord de faire le (...)

  • SYNDICAT INTERCOMMUNAL POUR LES VACANCES ET LES LOISIRS

    , par Michèle Picard

    S’il fallait illustrer concrètement les conséquences néfastes des politiques d’austérité, la dissolution du Sival en serait le triste exemple.
    Pour des raisons d’économies ou de choix politiques, les villes de Vaulx-en-Velin et Pierre-Bénite, nous ont fait savoir qu’ils souhaitaient se retirer, du syndicat intercommunal pour les vacances et les loisirs. C’est le cas également de Givors, mais pour cause de restriction budgétaire.
    Le budget annuel du syndicat, de 130 000 euros, serait donc resté à la (...)

  • RÉSEAU DE CHALEUR URBAINE

    Le réseau de chaleur urbain de Vénissieux constitue un pan important de l’histoire de la Ville. Il répond, depuis plus de 40 ans, à une volonté des équipes municipales successives, de proposer aux 12 000 équivalents logements, une solution avantageuse au niveau financier et environnemental afin de réduire les coûts énergétiques pour tous les Vénissians, développer l’utilisation d’énergies renouvelables et sortir de la dépendance du fioul, respecter l’environnement.
    Avec le lancement de la seconde (...)

  • PANNES DE CHAUFFAGE

    Pendant les froids, la ville a connu plusieurs pannes de chauffage concernant trois bailleurs, deux sur le réseau de chaleur, à Léo Lagrange (alliade) et Max Barel (Sacoviv), une à Jules Guesdes (LMH). D’autres pannes dans la même période ont touché des sites de Lyon, Villeurbanne ou Rillieux.
    Cette panne met-elle en cause le choix du réseau de chaleur ?
    Non, le réseau de chaleur de Vénissieux est techniquement efficace, entretenu, et les travaux réalisés l’an dernier avec le nouveau contrat l’ont (...)

  • LES ECHOS DU CONSEIL

    1,2,3 : soleil ! Le groupe socialiste s’est encore une fois distingué dans le domaine de la polémique stérile et des enfantillages.
    1 : Après avoir fait sourire toute la salle du conseil municipal avec une demande théâtralisée et sortie de nulle part, de reporter le vote du budget au prétexte que le débat d’orientation n’aurait pas été suivi d’un vote alors que cela n’a jamais été une pratique, ni à la Métropole, ni dans les Communes et que la règlementation ne le demande pas puisqu’il s’agit d’un débat et (...)

  • LA PAROLE AUX DEMANDEURS DE LOGEMENTS

    , par Pierre-Alain Millet

    La rencontre du 30 novembre présentant l’avis des demandeurs de logement social est éclairante.
    Depuis plusieurs années, les lois se succèdent pour réorganiser le logement social, depuis la loi qui devait imposer à toutes les communes d’avoir au moins 20% de logements sociaux. La prochaine loi dite « égalité et citoyenneté » veut donner plus de pouvoirs aux préfets dans les attributions de logement. Mais en même temps, le budget de l’Etat pour la construction de logements sociaux a fondu ! Résultat, (...)

  • DOSSIER DEBAT D’ORIENTATIONS BUDGETAIRES

    , par Michèle Picard

    L’élaboration du budget 2017 s’inscrit dans un contexte, sans précédent d’étranglement des finances locales. On souhaiterait transférer l’impopularité politique et fiscale de l’Etat vers les collectivités, qu’on ne s’y prendrait pas autrement.
    La nature de notre budget reste identique : il est à la fois un budget de résistance, un budget pragmatique, et un budget d’anticipation. Résistance, car nous continuons de défendre nos services publics de proximité, en maintenant nos capacités d’investissement, et en (...)

Sites favoris Tous les sites

7 sites référencés au total