Encore une fausse rumeur exploitée par l’opposition... La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N°49- Novembre 2018

, popularité : 68%

Les données des Vénissians ne seraient pas protégées dans les applications informatiques de la ville ! Véronique Forestier dément, preuves à l’appui.

C’est un peu facile de la part de madame Groléas de surfer sur les peurs liées à la cybercriminalité pour faire le buzz sur twitter. Nous travaillons en permanence à renforcer notre démarche de sécurité.

C’est la force du SITIV qui déploie un réseau de confiance protégeant nos serveurs et nous ayant permis de résister à de nombreuses attaques. Les scandales récents nous montrent que les risques pour nos données sont d’abord dans les grands réseaux sociaux US !