ZAC marché Monmousseau - balmes La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N°53- Juillet 2019

, par  Michèle Picard , popularité : 28%

Ce projet envisage la démolition d’environ 500 logements vétustes, et la reconstruction de 1 000 logements, en locatif social et privé, en accession abordable, et en accession libre, dans de petits immeubles à échelle et taille humaines. Sont aussi prévues des opérations de réhabilitation, qui toucheront les 260 logements de la résidence Edouard-Herriot.

Les objectifs sont clairs et ambitieux : diversifier l’habitat, afin de favoriser les parcours résidentiels des Vénissians requalifier la place du marché, pour en faire un lieu de vie plus agréable ; donner une très forte empreinte paysagère au site, pour que les habitants vivent mieux dans leurs résidences, et dans leur quartier. L’enjeu de taille est de réussir l’accroche, entre le plateau des Minguettes et le centre-ville de Vénissieux. Notre volonté politique a toujours été de désenclaver les quartiers populaires, de les relier au reste de la ville et de l’agglomération.

Ce combat, nous l’avons porté auprès des pouvoirs publics et des partenaires, depuis des dizaines d’années, et nous continuons bien évidemment, d’en faire le matériau indispensable à toute rénovation urbaine. Ce désenclavement et cette mixité sociale, dont tout le monde parle, passent par une condition nécessaire et suffisante : la présence des services publics, que ce soit l’éducation, la santé, les transports, la police, etc. On sait aussi que l’emploi est une priorité, tout doit donc être mis en œuvre, pour favoriser le développement économique et l’attractivité des quartiers populaires, dont les potentialités sont nombreuses et avérées.