Maison métropolitaine d’insertion pour l’emploi La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N°55- janvier 2020

, par  Michèle Picard , popularité : 47%

Notre ville a toujours défendu la présence et l’utilité, d’un grand service public de la formation. Elle défend l’AFPA, le GRETA et le CERTA, l’Éducation nationale et la Mission Locale, dont les locaux font désormais partie de la Maison des Services Publics de Vénissy.

Vénissieux s’est battue pour le PLIE, plan local pour l’insertion et l’emploi, personne ne sera donc étonné, que notre ville soit membre constitutif de la Maison Métropolitaine d’Insertion pour l’Emploi. Membre constitutif, cela signifie que nous comptons agir pour le public vénissian, mais aussi porter des problématiques particulières, que nous avons soulevées auprès de la Métropole, comme le retour à l’emploi des personnes qui en sont le plus éloignées. Les directions de l’Aménagement Urbanisme Economie et du Grand Projet de Ville sont mobilisées, pour répondre à l’urgence de la formation et de l’insertion. Trois axes ont été définis  : les clauses d’insertion, la coordination des acteurs de l’insertion, et la coopération avec les entreprises.