Avec nos meilleurs voeux 2015 de solidarité !

, popularité : 18%

Pierre-Alain Millet

Notre ville a porté en 2014 ses projets avec réussite. Mais l’aggravation des inégalités et l’ambiance mortifère d’une France qui va d’échec en échec dans son immersion européenne, produisent une crise de défiance politique jamais vue, propice aux pires dérives populistes. Chacun peut le constater au conseil municipal.
Dans les villes prises par la droite ou le FN, c’est souvent la chasse aux sorcières contre ceux soupçonnés de ne pas être assez à droite... Mais c’est à Vénissieux que l’UMP dénonce une culture « propagandiste », insultant les agents du cinéma, du théâtre, de la médiathèque qui seraient « contaminés », eux qui font vivre une incroyable diversité de talents...
Le summum est atteint par les élus PS votant contre le logement social ou la reconstruction de la cuisine centrale. Du jamais vu ! un élu qui vote pour au Grand Lyon et contre à la ville ! Ils dénoncent même avec la droite et le FN, l’objectif de 50% de logements sociaux.
Mais personne n’interdit aux cadres supérieurs de s’installer à Vénissieux dans les nombreux projets en accession... Sauf qu’il y a toujours 2 000 demandes de logement sociaux de Vénissians en attente !
Oui, à Vénissieux, les choix sont connus et clairs : l’intérêt des Vénissians d’abord et l’effort permanent pour une démocratie de proximité !