Echos du conseil : dommage pour la démocratie
La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N° 60 - février 2021
Article mis en ligne le 22 février 2021
dernière modification le 28 février 2021

Sortir une phrase de son contexte pour déformer une pensée est un petit jeu très en vogue et néanmoins malsain qui a d’abord pour objectif de réduire le débat politique a quelques effets de manches, claquements de porte, sorties princières ... bref, faire le buzz... pour ne surtout pas engager le débat d’idées.

Voilà comment, ce lundi 1er février, l’opposition a déserté le conseil municipal. S’appuyant sur un propos totalement raccourci, décontextualisé donc tronqué, le groupe « Nous Vénissieux », suivi par tous les autres groupes d’opposition, ont créé une fausse polémique pour trouver un échappatoire grossier au débat politique. Dommage pour la démocratie et les Vénissians, pour le débat public dont le conseil municipal est un des lieux majeurs. Ils auraient pu jouer le rôle pour lequel il ont été élus, être force de propositions et pourquoi pas force de contradiction constructive... Mais ils préfèrent la polémique et la politique de la terre brulée comme si les décisions de la ville, l’action concrète des services publics ne les concernaient pas. Oui, dommage pour la démocratie.