Le costume de l’autre. La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N°46- Mai 2018

, popularité : 19%

Christophe Girard se réfère à Stéphane Baudet, maire de Courcouronnes, qu’il présente comme son mentor sans voir la différence pourtant évidente entre eux : Mr Girard a perdu 3 fois en 2008, 2014 et 2015, quand Mr Baudet a gagné 3 fois...Autre différence, Mr Baudet affirmait à propos de la baisse des dotations « Sur ce coup là, de droite ou de gauche, toutes les villes populaires sont d’accord ». Peut être que Mr Girard devrait en conclure que son discours violemment anti-communiste, anti-Ville, anti-tout, est trop décalé pour rassembler une majorité de Vénissians.

Mr Baudet est sans doute plus pragmatique puisqu’il vient de quitter les Républicains !