Décentralisation Acte III la République en danger Edito Jean-Maurice Gautin

, popularité : 63%

On change de nom, on recommence et on continue comme si de rien n’était. Loin de remettre en cause la réforme des collectivités territoriales de Sarkozy, le gouvernement la prolonge avec l’Acte III de la Décentralisation, dans les mêmes inspirations et objectifs.
La mise en concurrence des territoires devient le maître-mot et le gouvernement annonce de nouveaux transferts des devoirs régaliens de l’Etat à une France morcelée, balkanisée, adaptée de manière différente selon les régions à une Europe toute dévouée à la concurrence « libre et non faussée » au service du capitalisme.
C’est une nouvelle et profonde remise en question des principes fondamentaux de notre République, une et indivisible, garante de l’égalité entre les citoyens et entre les territoires.
Le projet d’Euro-Métropole de Lyon éclaire bien les buts poursuivis, une zone spéciale concentrant les richesses dans une société où les inégalités progressent, séparée des territoires ruraux, une véritable principauté dans laquelle les communes deviennent des arrondissements.
Devant une telle rupture avec les principes de notre république, nous devons exiger un débat public, national, transparent, pluraliste, sans précipitation, impliquant les citoyens et tous leurs élus, les fonctionnaires de l’Etat, des Territoires et du Service Public.
Dans toute la France, des milliers d’élus refusent cette réforme, dans les Bouches du Rhône, 107 maires sur 118 ! Ne laissons pas une technocratie triomphante se substituer à notre démocratie. Défendons notre devise républicaine, l’histoire de notre pays, patrie des Droits de l’Homme et du Citoyen, construisons un large rassemblement dans l’esprit de celui pour le référendum de 2005.
Jean-Maurice Gautin
Conseiller municipal de la Ville de Vénissieux