Fin de la trêve hivernale : De nouvelles familles jetées à la rue Communiqué de presse du 14 mars 2011

, popularité : 41%

15 mars 2011 : la trêve hivernale est finie, les expulsions locatives vont reprendre.

Des familles, déjà en grande difficulté financière, vont vivre avec l’angoisse d’une expulsion, certaines, sans ménagement seront jetées à la rue. Ces pratiques barbares s’abattent sur des familles qui ont déjà subit la perte d’un emploi, les bas salaires, la précarité. C’est un acharnement de plus sur ces ménages.

Dans le même temps, l’accès au logement est sans cesse remis en cause par un gouvernement qui se défile et se désengage. La France connaît une crise du logement sans précédent : désengagement de l’Etat, nombre de construction en baisse, vente du parc HLM, augmentation des loyers…

L’action menée par Vénissieux, en collaboration avec d’autres villes du département a pour objectif de montrer la brutalité de la procédure d’expulsion pour ces familles, de regarder les choses en face et de remettre sur la place publique la question du droit au logement !

Dans une situation économique et sociale de plus en plus difficile en France, le droit au logement pour tous est un droit urgent à conquérir.

Le groupe des élus communistes et apparentés de la ville de Vénissieux soutien l’action menée par Michèle Picard.

Et sera présent lors des rassemblements dénonçant les expulsions, les coupes d’électricité et de gaz : le mardi 15 mars à 16h30 au coté de Michèle Picard et de Bernard Genin (Vaulx-en-Velin), Martial Passi (Givors), Serge Tarasioux (Pierre Bénite) et René Balme (Grigny) pour la signature des arrêtés, au rassemblement à partir 17h30 devant la Préfecture et le mercredi 16 mars, place du marché aux Minguettes auprès du Parti Communiste et du Réseau Alerte Expulsion.