Réaménagement de la dette - SACOVIV et SA HLM Gabriel Rosset Conseil municipal du 17 décembre 2018

, par  Saliha PRUD’HOMME-LATOUR , popularité : 9%

Ces deux délibérations sont traditionnelles et correspondent à notre soutien au logement social qui se traduit par une aide à la pierre modeste au regard des coûts, mais importante dans l’équilibre économique de ces projets, et une garantie d’emprunts complémentaires à la métropole pour permettre aux bailleurs d’obtenir les meilleurs conditions financières d’emprunt.

Pour ces deux délibérations, il s’agit de réaménagement de dette existante, et pas de nouvelles dettes, qui font suite aux contreparties décidées par le gouvernement après le coup financier contre le logement social décidé pour réduire les APL en les faisant payer par les bailleurs. Comme il venait de prendre 1,6 milliards dans les poches des bailleurs sociaux, le gouvernement a demandé à la caisse des dépôts de refinancer les dettes des bailleurs, en les allongeant, afin de réduire l’annuité qui pèse sur leurs charges. Bien évidemment, cette baisse d’annuité ne compense que très partiellement la perte liée à la baisse des APL.

Mais ce gouvernement qui ne cesse de crier contre la dette publique et donc nous appelle à nous serrer la ceinture pour réduire les dépenses publiques, ce même gouvernement propose aux bailleurs sociaux d’augmenter leur dette. Car vous le savez tous, quand vous demandez à votre banquier de prolonger un emprunt, il vous regarde en souriant, vous propose une nouvelle mensualité plus faible, mais bien sûr au total, vous écrit en tout petit dans le contrat le montant total que vous allez payer, qui bien sûr augmente…

En résumé pour les bailleurs sociaux, sur 10 Millions de dette, vous allez gagner 100K€ par an, mais vous allez au total payer 1 million de plus… Voilà un gouvernement spécialiste de la main gauche qui vous donne ce qu’il vous a pris dans la poche droite…
Merci.