Les échos du conseil
La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N°41-Juin 2017
Article mis en ligne le 27 juin 2017

par Jean-Maurice Gautin

Mais où est donc Christophe Girard ?...

Il se présente sans étiquette aux municipales mais il est membre du groupe LR à la Métropole.

Investi par De Villier aux législatives 2007, puis par l’UMP en 2012. Il est filloniste en 2017, puis « tout sauf macroniste » entre les deux tours des présidentielles.

Il justifie son engagement contre Macron en dénonçant « la violence de l’ultra-libéralisme et la casse sociétale. » mais il s’affiche, sans état d’âme, au côté du FN, le parti de la violence nationaliste et raciste.

Christophe Girard, nagerait-il en eau trouble ?

Sans oublié qu’il a été, un moment, contre son co-listier municipal Maurice Iacovella, suppléant LR de Doriane Corsale.

Le flou de son positionnement n’ayant rien à envier au flou de son action, les Vénissians se posent la question : mais où est donc Christophe Girard ? Et à quoi sert-il ?