Le projet du Puisoz avance de bonne manière La lettre des élus communistes et apparentés N°36 - Juillet 2016

, par  Pierre Mateo , popularité : 15%

Nous tenons à remercier notre maire pour sa pugnacité dans des négociations difficiles avec un aménageur privé, qui a plutôt l’habitude d’être un donneur d’ordre dominant.

Nous savons qu’il a fallu se fâcher pour obtenir les millions d’Euros du PUP (Projet Urbain Partenarial) que représentent le financement de 4 classes, des places en crèches, le raccordement au réseau électrique, un EHPAD (Etablissement d’hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) qui viendra compléter notre offre pour nos aînés en difficulté, et enfin une résidence étudiante sociale, la première à Vénissieux, sachant que ce n’est pas bien sûr la tendance des promoteurs.

Ce résultat a aussi été obtenu grâce à un travail partenarial étroit avec la métropole et nous nous en félicitons.

Nous savons qu’il a fallu engager toute l’expertise de la Ville et de la Métropole sur les aménagements de voiries internes au site, pour que l’aménageur prenne en compte nos propositions. Ce projet avance, même s’il y a encore des dossiers de travail ouvert.

Car qui dit nouveau quartier dit aussi appréhension en termes de circulation automobile et de stationnement. Comme les riverains du site, nous sommes attentifs à trouver les meilleurs aménagements possibles en termes de voierie d’accès et de stationnement aux alentours, pour assurer le meilleur cadre de vie aux habitants de Parilly. La qualité du travail avec la métropole sur le PUP doit se poursuivre pour l’accessibilité du site qui doit être une référence en matière d’aménagement urbain.

Restera ensuite à définir cet équipement d’agglomération qui est prévu pour un aménagement urbain harmonieux créateur d’emplois et répondant aux attentes et ambitions des habitants de notre ville.