Ascenseur dans les beaux quartiers, escalier dans les cités populaires
Article mis en ligne le 11 décembre 2008

par Assumpta

Ascenseur dans les beaux quartiers, escalier dans les cités populaires

Des milliers d’habitants de tours ou barres sont pris en otage, obligés de monter à pied 9,10 voire 16 étages ! Mamans avec poussettes, handicapés ou personnes âgées se retrouvent privés de leur domicile ! A Komarov, des habitants sont entrés en résistance : rassemblement au pied des tours, pétitions, manifestations... Résultat : un expert est enfin intervenu et les travaux nécessaires sont annoncés. Comme le dit un des délégués des locataires de Komarov, « dans nos quartiers, il nous faut des combattants » pour sortir de l’isolement, refuser la ségrégation, construire de nouvelles solidarités ! C’est le sens de l’engagement communiste, des militants aux élus.