GIRARD : la droite des intérêts particuliers contre l’intérêt général. La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N°53- Juillet 2019

, popularité : 33%

Christophe Girard s’agace contre la vidéo-verbalisation et accuse l’outil « d’exaspérer et de révolter les Vénissians ». Mais ce qui révolte profondément les Vénissians se sont les blessés graves et les décès causés par certains comportements irresponsables. La Ville de Vénissieux est engagée dans un processus global pour une circulation routière apaisée et pour que chaque usager de l’espace public puisse évoluer sereinement. La vidéo-verbalisation vient en complément de toute une batterie de mesures pour sensibiliser, éduquer mais aussi sanctionner quand il y a constat d’infraction. Le discours de Christophe Girard est purement électoraliste et dangereux car il contribue à développer l’idée très individualiste qu’il existerait des petites infractions tolérables. Pourtant, si la rue appartient à tout le mode, il est aussi de la responsabilité de chacun de surveiller son comportement pour engager le cercle vertueux du vivre ensemble et de l’intérêt général.