ÉLECTION DES DÉLÉGUÉS DE QUARTIER Editorial

, par  Michèle Picard , popularité : 17%

Je voudrais remercier tous ceux qui font vivre la démocratie de proximité à Vénissieux, montrant que cette ville n’est pas un lieu de passage et de consommation, mais un lieu d’engagement et d’action, pour vivre mieux ensemble.

Bravo aux 126 candidats et aux 106 nouveaux délégués, élus dans les treize conseils de quartier. Bravo aux Vénissians qui se sont déplacés pour voter, à une époque où l’abstention et la démobilisation l’emportent trop souvent, sur le libre exercice démocratique.

Le mandat 2018-2020 s’ouvre pour imprimer un nouveau souffle à la démocratie participative. C’est à présent le temps du débat et de l’action, pour améliorer la vie des quartiers et servir l’intérêt général. Il faut oser, proposer, innover dans tous les domaines : sécurité, stationnement, propreté, mais aussi accès à la culture, solidarité, politiques sportives.

Les trois adjoints à la démocratie locale, Amina Ahamada Madi, Adelhak Fadly, Hamdiatou Ndiaye, les présidents des conseils de quartier et les services de la mairie, seront mobilisés.

Notre ville s’est toujours engagée pour la démocratie de proximité. 12 ans avant que la loi ne l’impose, Vénissieux avait déjà créé ses premiers conseils de quartier.
Je crois en l’engagement citoyen, je crois aux politiques de proximité. On ne construit pas une ville sans ses habitants, et les conseils de quartier constituent un laboratoire d’idées, un réseau social vénissian. C’est un lieu de débats, d’échanges, de confrontations républicaines, c’est la démocratie la plus directe, la plus rassembleuse et la plus nécessaire, à l’heure où la volonté d’éloigner les centres de décision des citoyens, est manifeste.