CONTRACTUALISATION La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N°51- Février 2019

, popularité : 32%

Dans l’objectif de réaliser 13 milliards d’économie sur le dos des collectivités territoriales et des services publics de proximité, l’État a imposé aux grosses collectivités, dont Vénissieux, un contrat pour limiter les dépenses de fonctionnement.

Nous n’avons pas attendu Macron pour comprendre que la situation budgétaire des communes nous imposait une vigilance. Bien avant l’obligation de ce contrat, nous avons travaillé à la rationalisation de nos dépenses. Nous affichons aujourd’hui des finances saines.

Dans le contrat que la Ville a négocié avec le Préfet, nous avons su convaincre de l’immense travail accompli à Vénissieux et nous avons obtenu un taux d’évolution de nos dépenses de 1.46%, bien au-dessus du taux moyen (1.2%) et tout proche du plafond fixé.

Mais l’urgence sociale est telle que nous savons déjà que ce pourcentage sera insuffisant à partir de 2020, et qu’il nous faut poursuivre nos efforts, mais aussi prioriser nos missions. Les communes vont être amenées à faire des choix, et à Vénissieux, ces choix seront faits avec les habitants.