LOGEMENT SOCIAL La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N°49- Novembre 2018

, par  Aurélien Scandolara , popularité : 38%

Nous donnons un avis réservé sur le projet métropolitain de gestion de la demande et d’information des demandeurs et nous réclamons plus de moyens, plus de travailleurs sociaux pour un meilleur suivi des usagers.

Depuis l’appel de l’Abbé Pierre, l’urgence sociale n’a pas changée. Notre pays compte 4 millions de mal-logés et la part des dépenses de logement dans le budget des ménages a explosé. 2 millions de ménages attendent un logement social alors que seulement 450 000 logements sont attribués chaque année. Dans la Métropole de Lyon, on dépasse 5 demandeurs pour 1 attribution. Alors que 70% des Français sont éligibles au logement social, bon nombre de villes refusent d’en construire.

A Vénissieux nous sommes fi ers d’avoir un taux de 50 % de logements sociaux. Et ceux qui demandent à le réduire doivent répondre : que deviendront les Vénissians qui en ont besoin ? Beaucoup se verront obligés de partir dans une autre couronne lyonnaise.

Le droit au logement doit être garanti pour permettre à chacun de sortir d’une insécurité insupportable. En ce début de trêve hivernale, nous réaffirmons notre volonté pour qu’aucune expulsion n’ait lieu sans solution préalable de relogement.