Veninov : Industrie en danger !

, popularité : 41%

La plus vieille entreprise de Vénissieux est au bord du gouffre. D’abord entreprise familiale (Griffine Maréchal) puis pièce importante du groupe belge SOLVAY, puis VENILIA , puis VENINOV, qui porte dans son nom même celui de sa ville « natale », est depuis plus de dix ans soumis au monopoly du capital européen et mondial.

Après déjà plsurieures semaines de chômage technique en septembre et ocotbre les salariés sont aujourd’hui très inquiets de l’avenir de leur entreprise. Le non paiment des salaires de novembre fut la goutte d’eau ! A l’appel de l’intersyndical CGT-CFDT-CGC, les 90 salariés de l’entreprise ont organisé un rassemblement devant le batiment jeudi 2 décembre.

Les élus communistes locaux, le maire Michèle Picard, le député André Gérin, et les conseilles généraux Christian Falconnet et Marie-Christine Burricand notamment se sont rendus sur le site afin d’apporter leur soutien aux salariés et à l’entreprise.

Les actionnaires font en sorte de décourager leurs propres clients et oublient de payer leurs fournisseurs pour créer les conditions les pires de la cessation d’activités de VENINOV.

Nous ne pouvons accepter le démentèlement de cette usine. Des solutions doivent être trouvées pour permettre le maintien de cette entreprise sur Vénissieux. Nous pays a besoin d ’une industrie forte et développée. Il est important de concerver le savoir faire. Un savoir faire qui fait de Veninov une entreprise reconnue sur le marché européen.