Edito de Henri Thivillier

, par  Assumpta , popularité : 30%

En 2010, les communes ont encore un peu la maîtrise de leurs choix, de leur destin et de leur budget. Mais le rouleau compresseur de la réforme des collectivités territoriales est déjà en marche. En finir avec l’autonomie financière des communes, assujettir leurs ressources aux dotations que voudront bien leur accorder l’Etat, la Région ou le Grand Lyon, future métropole, c’est le projet de destruction finale que mène le gouvernement Sarkozy en s’attaquant au socle même de la République, aux 36.000 communes de France et aux départements, issus de 1789.

En 1944 le CNR, avec les communistes en son sein, mettait en place les principes d’une République sociale. L’objectif manifeste de Sarkozy and Co est aussi de détruire ces acquis républicains conquis par le combat des Résistants à la Libération. C’est l’attaque organisée contre les communes, leurs élus, leurs agents, les services publics, contre les familles populaires et les exploités. Nous n’avons plus le choix, il nous faut nous lever, nous révolter aux côtés des élus communistes et républicains. Alors, formons pour 2010 des voeux de réveil citoyen, de combat, de lutte et de rébellion.

Henri Thivillier
Président du groupe des élus communistes et apparentés