NOUVEL AGENDA 21. Lutter contre le réchauffement climatique. La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N°42-Juillet 2017

, par  Pierre Mateo , popularité : 45%

Au moment où le réchauffement climatique modifie notre écosystème d’une façon visible et indéniable, l’irresponsable président Trump veut sortir les USA des accords de Paris de la COP21.

Il le peut parce-que ces accord étaient surtout médiatiques, sans engagements à la hauteur de l’objectif des 2°C. La Chine fait la démonstration au contraire que des Etats peuvent prendre des engagements réels de réduction massive des émissions carbonées, et elle le fait en développant à la fois les énergies renouvelables (ENR) et le nucléaire.

En France, le dernier quinquennat de François Hollande n’a visiblement pas été à la hauteur. L’investissement en matière de rénovation et d’isolation thermique a été insuffisant au regard des besoins. Le parc social a été délaissé, aggravant les inégalités énergétiques, remettant en cause les tarifs sociaux. Et que penser des prix scandaleux pour l’éolienne maritime ? et que penser de ce « marché » ENR fortement subventionné, que nous payons sur nos factures, sans réduire nos émissions carbonées ?

Certains espèrent qu’avec ce nouveau gouvernement il y ait une volonté politique, d’accélérer les moyens à mettre en œuvre pour véritablement inverser la donne en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Mais nous craignons que la nomination de Nicolas Hulot ne soit qu’une opération de communication qui ne remettra jamais en cause les logiques de casse du service public, de concurrence « libre et non faussée » et de casse des droits sociaux, notamment avec la fin du tarif régulé.

A Vénissieux, nous avons la volonté politique de contribuer concrètement et quotidiennement à cette lutte contre le réchauffement climatique, pour la préservation de la planète. Notre agenda 21 l’exprime par des actions concrètes relevant de nos compétences et visibles par les habitants. Nous les appelons à s’en saisir pour le faire vivre et à venir le découvrir en octobre, au « Grand Rendez-vous de la ville »