LUTTE CONTRE LES EXPULSIONS La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N°46- Mai 2018

, par  Saliha PRUD’HOMME-LATOUR , popularité : 19%

La baisse des expulsions sur Vénissieux est le résultat d’une méthode et d’une organisation bien rodées ainsi que le fruit d’une volonté politique forte depuis de nombreuses années.

Le pôle social agit avant et tout au long de la procédure d’expulsion. Le CCAS et le secteur prévention des expulsions multiplient les moyens de créer du lien avec les ménages, notamment par les visites à domicile. La commission prévention des impayés se réunit une fois par trimestre et par bailleur avec la volonté de renforcer la prévention et d’éviter que les ménages n’entrent dans une procédure d’expulsion. La CCAPEX locale qui coordonne les actions de prévention des expulsions s’est réunie à 5 reprises en 2017. Chaque séance traite en moyenne 75 situations et les anciens dossiers sont également à l’ordre du jour dans le souci d’un réel suivi des familles, au delà de la
question du logement.

A Vénissieux en 2017 :
- 684 familles ont bénéfi cié d’une aide facultative du service social de la Ville dont 307 d’une aide alimentaire et 190 d’une aide financière pour impayés de loyer ou d’énergies.

Expulsions :
- 252 familles ont été assignées au tribunal pour impayés de loyers, 64 expulsions ont été programmées, 26 expulsions ont effectivement eu lieu et 19 familles sont parties avant l’expulsion.

C’est près d’une procédure sur 3 qui trouve une solution grâce à l’action combinée des acteurs présents sur la commune. Ce travail social est indispensable et limite les expulsions (26 expulsions effectives en 2017 contre 33 en 2016 soit une diminution de 21%).