LES ECHOS DU CONSEIL FEVRIER 2018 La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N°45- Mars 2018

, popularité : 2%

C’est nouveau.

Au fur et à mesure des conseils municipaux, une nouvelle technique est apparue, le « je m’en vais ». Dès qu’ils sont à court d’arguments, les élus d’opposition se lèvent et quittent la salle. Cette fois, après le prétendu PS local, c’est le FN qui s’y est collé. Derrière l’esclandre, ils renvoient l’image de leur irresponsabilité politique et de leur inconsistance.
Et dire qu’ils se plaignent, ensuite, de la progression de l’abstention.

Grandiose.

Alors que Pierre Alain Millet lui répondait calmement, quelle ne fut pas notre surprise de voir Girard exploser et partir dans un délire phénoménal. Digne d’un burlesque américain, l’élu d’opposition nous a joué une comédie qui n’aurait pas déplu aux meilleurs scénaristes de séries Z, entre comique et pathétique.
Grosse colère ou talent d’acteur ?