La lettre des élus communistes et apparentés-Février 2016 N°33- Février 2016

, par  Bbraiki , popularité : 29%

BUDJET 2016
Le 2 février dernier, le Conseil municipal a approuvé le budget primitif 2016 de la Ville, marqué avant tout par la poursuite de la baisse historique des dotations de l’Etat.

Vénissieux est directement impactée par le « Pacte de confiance et de responsabilité » qui prévoit une réduction des dotations aux collectivités de 12.5 milliards d’€ de 2014 à 2017. La Ville perdra sur cette période 7 millions d’€.

Avec la hausse des dépenses incompressibles et de celles liées à l’augmentation du nombre d’habitants induisant de nouveaux services à financer, se sont 11 millions d’€ d’économies qui sont à réaliser entre 2016 et 2019 pour maintenir un équilibre financier sain et réaliser les objectifs du plan de mandat. Le budget 2016 met en œuvre ces orientations.

Les efforts engagés en 2015 doivent être amplifiés et portés collectivement. Toutes les marges de manœuvres doivent être exploitées.

La maîtrise des dépenses de personnel ainsi que la diminution des dépenses courantes de fonctionnement sont une nécessité. Nous devrons interroger l’organisation des services municipaux afin d’économiser 30 équivalents temps plein sur 2016 puis 20 par an jusqu’en 2019 sans rogner sur la qualité du service rendu à l’usager.

Les organismes subventionnés seront également mis à contribution avec une baisse de 5% de l’enveloppe globale des subventions aux associations.
L’ensemble des pistes d’économies de dépenses à réaliser est chiffré à 5 millions d’€ sur les 4 prochaines années.

Pour atteindre 11 millions d’€, 6 millions d’€ restent à dégager sur cette période. Pour cela, la seule marge de manœuvre significative dont dispose la Ville est le levier fiscal en augmentant de 5% les taux des taxes d’habitation et foncières sur 2016.

Ces efforts permettront de préserver une capacité d’investissement sans recours excessif à l’emprunt. Environ 14 millions d’€ de dépenses d’équipement sont prévues par an, principalement axées sur l’enfance et l’éducation comme en témoignent la construction du groupe scolaire Flora Tristan et d’une nouvelle cuisine centrale.

Parce que l’avenir de notre commune est en jeu, nous irons au devant des usagers, des contribuables, des associations, des agents municipaux, de nos partenaires, afin d’expliquer nos choix et accompagner la mise en œuvre de nos décisions.

Bayrem BRAIKI - Adjoint au Maire