Les echos du Conseil

, par  Assumpta , popularité : 44%

LES ECHOS DU CONSEIL

■ STERILE ET STERILISANTE : c’est en ces termes que l’opposition UMP a qualifié la création de la commission contre la grande pauvreté ! Il faut dire que le positionnement de Christophe Girard n’était pas clair du tout. L’UMP s’abstient, estime que c’est une commission idéologique mais demande à y participer. Ce qui était déjà prévu dans les statuts puisqu’un représentant par groupe du conseil municipal y siège. Sur la grande pauvreté, l’UMP fut donc « fébrile et fébrilisante ». ■ LES VOTES CONSTRUCTIFS DU FN : Dénomination des rues à Vénissieux : vote contre (des rues Aimé Cesaire, Germaine Tillion, un square Abbé Pierre, c’est vrai que c’est choquant...). Création du comité sur les problèmes environnementaux : vote contre (il est vrai que le sujet n’est pas important...). Mise en place d’un conseil citoyen du développement humain durable : abstention (il est vrai que c’est un enjeu subalterne...) Si c’est pas une politique constructive, ça ! ■ LES MINGUETTES AUX OUBLIETTES : que Djilannie Benmabrouk s’abstienne sur la commission contre la grande pauvreté, ça peut surprendre. Au royaume de l’UMP, avec la réforme de la DSU et la création du RSA, les populations défavorisées sont donc rassurées : on ne viendra pas les aider ! ■ A NOS ARDOISES : Maurice Iacovella n’est certainement pas le seul à faire la confusion entre école primaire et élémentaire. L’élémentaire est l’école qui accueille les enfants à partir de 6 ans. Elle est aussi la suite de la maternelle, avec laquelle elle forme l’école dite primaire. Elémentaire mon cher Watson ? Pas si sûr, mais c’est déjà plus clair !