LES ECHOS DU CONSEIL La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N°38-Janvier 2017

, popularité : 25%

« Bien lotis ». C’est par ces mots que L. Ben Khelifa définit les salariés de la Ville. Selon lui, ils ne travailleraient pas assez.

Mais que veut dire précisément cette nouvelle attaque contre les agents territoriaux de la part du groupe socialiste ?

Nous rappellerons à tous ceux qui dénoncent les droits des salariés que c’est par leur revendications et leurs luttes qu’ils ont obtenu ce qu’ils ont ! Revenir sur les acquis syndicaux et marteler la rengaine ultra libérale du « travailler plus », nous informe sur l’orientation politique du groupe socialiste vénissian.

Le dénigrement systématique des fonctionnaires et la stratégie qui consiste à laisser planer le doute quant à la qualité de leur travail est indigne et à la limite du ridicule, quand on voit les réussites Vénissianes comme cette 4eme fleur qui repose justement sur le travail des agents !

Les Vénissians, eux, ne sont pas dupes. Ils savent bien que dans un contexte de crise sociale les services publics sont essentiels.