BILAN EMPLOI

, par  Véronique Callut , popularité : 17%

La majorité municipale effectue un important travail pour tisser des liens entre les Vénissians en recherche d’emploi, les entreprises du territoire, les organismes de formation et Pôle emploi. Le partenariat se resserre afin de créer des initiatives qui facilitent l’accès à l’emploi, avec toutes les difficultés que l’on connait.

Notre pays perd, d’année en année, son tissu industriel. A Vénissieux, plusieurs grandes entreprises ont disparu : Rexroth qui licencie 360 salariés, Avadel parti en Irlande, Veninov racheté par le groupe autrichien Winherger avec l’aide financière des pouvoirs publics mais qui fermera néanmoins le site. Sur le territoire national Bricodépôt et Castorama viennent d’annoncer leur délocalisation en Pologne avec 750 emplois supprimés.

Pourtant toutes ces entreprises font des bénéfices mais les actionnaires en veulent toujours plus.
Notre pays régresse socialement, les salariés s’appauvrissent. Avoir un travail n’assure plus une vie digne.

Il faut un véritable plan d’urgence afin de retrouver un tissu industriel digne de notre pays. Nous devons interdire les délocalisations lorsque les entreprises font des bénéfices. Le travail pour tous doit être une priorité.

A Vénissieux, nous favorisons les initiatives du commerce, la création d’entreprises classiques ou de l’économie sociale et solidaire. Ce qui conditionne leur succès, c’est bien sûr la politique économique et sociale du pays, et notamment le pouvoir d’achat des familles qui permet la dynamique économique.