Editorial

Vive le service public !

, par Pierre-Alain Millet

La situation de crise que nous vivons est une épreuve de vérité. Tous ceux qui répétaient depuis des années qu’il y avait trop de dépenses publiques, trop de fonctionnaires, trop de dépenses de santé, trop d’hôpitaux... tous ceux là doivent se taire et applaudir celles et ceux qu’ils dénonçaient hier !
Oui, nous avons besoin de plus d’infirmières, de médecins, d’aide-soignants de plus de lits d’hôpitaux, de plus de médecins de ville.
Oui, nous avons besoin de plus de services publics, donc de plus de (...)

Articles les plus récents

  • Réactivité et adaptation : le service public municipal au top !

    , par Jean-Maurice Gautin

    Les communes, premier échelon du service public de proximité, sont depuis toujours, les mieux placées pour innover. En lien directe avec les populations elles vivent au jour le jour, les problématiques et peuvent s’appuyer sur la force et l’intelligence citoyenne des habitants et des fonctionnaires pour inventer les réponses. Nos élus municipaux sont parmi les habitants, ni au-dessus, ni de côté, ni parachutés. C’est de là que l’équipe municipale tire sa légitimité et son efficacité.
    Le principe du (...)

  • Accueil des enfants des personnels soignants

    , par Sophia Brikh

    La solidarité est au cœur de notre action municipale.
    Dès l’annonce de la fermeture des écoles, nos équipes se sont organisées afin d’offrir un accueil aux enfants des personnels soignants. La crèche musicaline et 6 écoles sont restées ouvertes afin de maintenir la continuité du service public avec la mobilisation, par roulement et en fonction des situations familiales de chacun, de nos ATSEM, ADE, auxiliaires de puériculture, assistants maternels et gardiens d’écoles. Ont également été mobilisés les (...)

  • Aide de la Ville à l’hôpital des portes du sud.

    , par Valérie TALBI

    Entre-aide et réactivité !
    L’hôpital des portes du sud a sollicité l’aide de la municipalité afin de réaliser une zone tampon pour faciliter la gestion des flux de patients se présentant quotidiennement plus nombreux aux urgences.
    En une trentaine de minutes, le service Fêtes et cérémonies a réalisé l’installation du matériel municipal permettant que les personnes suspectées d’infection du Covid 19 ne côtoient pas les patients venus pour d’autres (...)

  • Chèques alimentaires familles

    , par Nacer Khamla

    Les difficultés sociales et économiques ne sont pas un mythe, ni à Vénissieux, ni ailleurs en France.
    En plein cœur de la crise sanitaire, la fermeture de nombreuses structures publiques a inévitablement creusé les inégalités, notamment en matière d’accès à l’alimentation. Face à l’urgence, nous avons mis en place une aide alimentaire à destination des familles des enfants bénéficiant de tarifs sociaux à la restauration scolaire. Entre 20 et 60 euros ont été attribués par enfant.
    Nous avons pu lire sur les (...)

  • Un réseau citoyen de fabrication de masques.

    , par Michèle Picard

    Début avril, la Ville de Vénissieux lançait un appel aux couturières et couturiers vénissians pour contribuer à la production artisanale de masques de protection dits « masques barrières », selon les spécifications de l’AFNOR, en fournissant le tissu et les accessoires, le modèle et les consignes de production.
    Devant le succès de cette action solidaire, nous avons très rapidement réapprovisionné nos stocks de tissu. Nos objectifs de fabrication ont été dépassés, avec plus de 20 000 masques.
    Dans un (...)

  • Cellule d’appel des personnes vulnérables et plateforme d’entre-aide citoyenne.

    , par Saliha PRUD’HOMME-LATOUR

    La cellule d’appel a permis de garder le lien avec les Vénissians isolés ou fragiles.
    Pendant toute la période de confinement, nous avons effectué environ 1300 appels par semaine, pour rompre l’isolement ou répondre aux demandes de services particuliers, courses, portage de repas, etc.
    Le confinement contre l’épidémie du Covid-19 a révélé de nombreux élans de solidarités entre Vénissians. Pour encourager et faciliter la mise en relation entre des bénévoles volontaires prêts à aider et des personnes qui (...)

  • Déconfinement : 70 000 masques de la Ville à distribuer avec la participation des conseils de quartier.

    , par Michèle Picard

    Il y a plusieurs semaines, la Ville de Vénissieux a commandé pour tous les Vénissians, 70 000 masques de protection textiles, lavables, réutilisables et homologués par la Direction Générale de l’armement.
    Des équipes composées d’agents communaux et des présidents et délégués de Conseils de quartier se sont mobilisés pour l’accueil et la remise des masques sur 11 points de distribution et pendant 5 jours, dans le respect des consignes sanitaires en vigueur.
    Depuis le début de la crise sanitaire, la ville (...)

  • Marchés, après les points de distribution, le retour de marchés régulés

    , par Jean-Maurice Gautin

    La Ville avait tout fait en début de confinement pour maintenir des marchés respectant les règles de distance.
    Mais les difficultés rencontrées dans de nombreuses villes ont conduit le gouvernement a fermé les marchés une semaine plus tard.
    Afin de continuer de proposer aux habitants un approvisionnement en fruits et légumes et de soutenir la filière de production, la Ville de Vénissieux a organisé, dès le 24 mars, la vente directe de cagettes de légumes et de fruits, en lien avec des producteurs (...)

  • Rentrée scolaire : la Ville a pris ses responsabilités

    , par Véronique Callut

    Nous avons travaillé sur l’ouverture des écoles, en lien avec l’Éducation Nationale et malgré des informations nous arrivant au compte-gouttes. Tous les services de la Ville se sont mobilisés afin d’accueillir nos jeunes Vénissians sur tous les temps de la journée, dans les meilleures conditions en adaptant le protocole sanitaire à la spécificité de chaque groupe scolaire, en lien avec les directeurs d’école et les équipes éducatives.
    Le ministère de l’Éducation avait annoncé la mise a disposition de (...)

  • Repenser et reconstruire les relations entre les collectivités et l’État

    , par Michèle Picard

    J’ai tenu à m’adresser au premier ministre afin de lui faire part d’un certain nombre de propositions et de réflexions. Depuis plusieurs semaines, l’État peut compter sur l’engagement sans faille des collectivités locales pour mettre en œuvre sur le terrain les mesures nationales de l’urgence sanitaire, par l’engagement total des fonctionnaires territoriaux, la réactivité de nos missions et nos capacités à innover et à s’adapter.
    Aujourd’hui plus que jamais, cette crise majeure doit nous donner l’occasion (...)

Sites favoris Tous les sites

7 sites référencés au total