La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N° 66 - février 2022
Les jours heureux
Edito + lettre n°66 à télécharger
Article mis en ligne le 14 février 2022

par Pierre-Alain Millet

Pendant que la ville gère avec rigueur son budget, réduisant sa dette tout en accompagnant au mieux les Vénissians face à la crise sanitaire, la France voit arriver la fin du « quoi qu’il en coûte » qu’il va falloir payer. La campagne des présidentielles s’invite dans le débat budgétaire, les candidats de droite jouant au « toujours plus » de suppression de postes de fonctionnaires et de dépenses publiques.

Pourtant les rapports du Secours catholique, du Secours Populaire, de la Fondation Abbé Pierre dénoncent l’aggravation de la pauvreté pour des millions de personnes.

Certains parlent d’une croissance extraordinaire, 7% , en oubliant la chute de -8% en 2020 ! Mais selon le laboratoire sur les inégalités, 32 % de la croissance sont captés par les 10 % les plus riches. Les 1% des Français les plus riches ont vu leur patrimoine doubler pendant la crise sanitaire !

Certains n’espèrent rien des gouvernements. Pourtant, la France est riche de notre travail, de notre créativité. Rien ne nous oblige à accepter une France inégale du chacun pour soi et de la violence pour tous.

Nous sommes convaincus que la France a les ressources pour retrouver un travail pour tous, un bon salaire, une république sociale forte et respectée.

C’est pourquoi les élus communistes vous invitent à découvrir les propositions du candidat communiste à l’élection présidentielle, Fabien Roussel, le candidat des jours heureux.