notre devise : LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE, LAICITE !

, par  Véronique Callut , popularité : 15%

Intervention sur la création de la commission laicité

L’article 1er de la constitution de 1958 nous dit

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances.....

Cet article de notre constitution est le principe même qui régit notre république
Notre pays a été secoué en ce mois de novembre par des attentats meurtriers de soit disant croyants qui ont massacré dans des lieux d ’expression et de liberté où toutes les religions se côtoient.

Face à ces bandes qui sont en fait de véritables néonazis, nous défendons plus que jamais la laïcité principe même du vivre ensemble.

La laïcité affirme la liberté de conscience et ne place aucune religion, ni opinion au dessus d’une autre. Elle protège ceux qui croient et ceux qui ne croient pas, elle protège toutes les religions de l’intolérance, parce qu’elle fait respecter par tous un espace public qui appartient à tous.

Le vivre ensemble commence dès l’école qui ne différencie pas les enfants selon leur couleur de peau, leur religion ou les métiers de leurs parents. Nos jeunes vivent dans la collectivité en pouvant s’exprimer tout en respectant la parole des autres.
C’est la condition du respect de toutes les différences au sein de notre ville, différences qui font ce qu’elle est, ce que nous sommes.

Nous refusons tous les intégrismes qui veulent faire plier la république, imposer des lois ou des règles basées sur la religion. Cela concerne bien sûr l’intégrisme islamique. Mais il faut citer Marion Maréchal Le Pen pour dire que cela concerne toutes les religions. Dans un entretien à radio Courtoisie en octobre dernier, elle déclarait "La laïcité est un outil utile contre la propagation des revendications de certains musulmans. En revanche, il ne faut pas tomber dans le laïcisme, (...) qui voudrait que l’on rejette la religion de toute sphère publique. La France est un pays chrétien, elle a des traditions à connotation religieuse, en particulier catholique, la laïcité ne doit s’en prendre à cela".

Et pour être bien clair, elle ajoutait « Il y a une aberration qui est un héritage de la Révolution française qui fait qu’on est obligé de se marier à la mairie avant de pouvoir se marier religieusement. A quel titre ? Je ne sais pas. Je trouve ça scandaleux,... »
Et elle avoue le fonds de sa pensée « "On a des gens qui iront mourir contre nous pour Allah, a-t-on en face envie de mourir pour la République ou pour la laïcité », la réponse du journaliste est sans ambiguité « pas moi » !

Oui, ce que représente MMLP, c’est l’anti-France républicaine, c’est l’intégrisme violent que nos aînés avait fait reculé au 19ème siècle en imposant la laïcité.

Oui, la laïcité protège tous les athéismes, toutes les religions contre les violences et les discriminations. Elle fonde l’égalité républicaine, et comme élus, nous sommes les garants de ce principe et nous nous devons de le transmettre aux générations qui arrivent afin de maintenir la liberté de chacun.

Plus que jamais, nous devons rappeler notre devise :LIBERTE EGALITE FRATERNITE LAICITE !