Obsessions en marche...

, par  Saliha PRUD’HOMME-LATOUR , popularité : 23%

Les élus de l’opposition de droite et de gauche, comme on dit en marche, font la chasse aux dépenses de la ville, passent des heures à ausculter tous les comptes administratifs et tous les justificatifs, bien entendu en espérant trouver des exemples de corruption...

Au bout de 3 ans, ils ont trouvé une facture de Mac Do de 8€, pour un repas vite fait entre une réunion à la métropole de Lyon et une autre en mairie... Ils sont scandalisés !

Alors, rafraichissons leur mémoire des frasques de leurs amis politiques, qui eux, ne rigolent pas avec ces montants... pour les corrompus de gauche et de droite, on parle de milliers d’euros à minima... des millions pour les vraies affaires...

Il y a peu, le président LR de la région PACA Christian Estrosi, était épinglé par le canard enchainé pour un budget de frais de bouche de 27 000€ en 2016... dans des restaurants haut de gamme bien sûr... A Marseille, ces frais de bouche atteindraient 52 600€...

Pour le président de la république, chacun a entendu parler de ses frais de maquillage, 26 000€ pour 3 mois, mais il semble que le montant est inférieur à celui de François Hollande. Cependant, Emmanuel Macron avait consommé 120 000€ en 2016, soit 80% des frais de représentations autorisés dans son ministère avant sa démission en Aout 2016...

Et qui a oublié les bottines à 11000€ de Roland Dumas, les costumes à 6500€ de François Fillon, au fait, le savez-vous, François Fillon s’est recasé dans la finance internationale, devenu associé du groupe Tikehau Capital.

On peut aussi citer les frais de taxis des élus régionaux qui ont explosé, dont Farida Boudaoud, qui aurait effectué 256 trajets en taxi en 2015 pour 29 017€... Il est vrai qu’elle est très loin de l’ancienne directrice de l’INA, institut national de l’audiovisuel, qui avait atteint 400 000€ de taxi en un an !

Bien entendu, tout cela ne concerne que des faux frais comme on dit, les vraies affaires de corruption porte sur des montants bien plus importants, Si tout le monde se rappelle des 16 millions d’euros planqués par Cahuzac en Suisse, peu de gens se rappellent de l’activité de lobbying de sa société de conseil au service de l’industrie pharmaceutique qui réalisait 500K€ par an, quand il était au cabinet du ministre Evin.

Enfin, permettez-moi de citer un député en marche du Calvados, dans le débat de l’assemblée nationale sur la fin du budget de représentation à la disposition des députés.. il dénoncait cette mesure par ces mots "a partir du moment ou vous ne présenterez pas que des factures Mac Do, toutes vos factures vont être rejetées..." Il est vrai que ce député avait été épinglé pour avoir dépensé son budget en télévision, parties de golf et vacances au club med... erreurs d’imputations dira-t-il !

Pour conclure, on comprend pourquoi les élus socialistes sont absents de tous les rendez-vous des Vénissians progressistes, des manifestations de défense du droit du travail à celles de défense du logement social... jusqu’au Grand Rendez-vous de la ville qui valorisait des agents extraordinaires... Ils cherchent toujours de quoi alimenter leur obsessions anticommunistes... et il n’y a rien à trouver !