Nous sommes au travail. Edito + lettre n°56 à télécharger

, par  Pierre-Alain Millet , popularité : 93%

Oui, nous sommes au travail, et si nous menons, bien sur, la campagne pour la victoire des Vénissians rassemblés avec Michèle Picard, nous continuons à faire vivre le service public dans tous les domaines, sécurité, écoles, logement, environnement...

C’est le plus important pour tant de Vénissians ! Que ce soit pour aider un projet comme la création récente d’une association d’aide scolaire aux Minguettes, pour accompagner une réussite comme l’installation de la compagnie Pokemon Crew à Vénissieux, pour organiser la solidarité avec le réseau d’alerte contre les expulsions, ou pour apporter des réponses aux demandes individuelles de logement, les services de la ville et leurs adjoints sont toujours disponibles. Les présidents de conseils de quartier accueillent beaucoup d’habitants pour leurs dernières permanences, les élus participent aux conseils d’écoles.

Une période électorale a toujours été une période de débats vifs, d’oppositions bien sûr puisqu’il faut faire un choix. Ce choix est toujours politique, et son résultat est toujours analysé comme politique, même si beaucoup cachent leur choix politique, oublient ce qu’ils font à Paris ou ailleurs ! Mais la médiatisation et les « affaires » personnelles qui se multiplient dans les médias confirment une vraie crise de la vie publique et l’échec total du « nouveau monde » macroniste.

Vénissieux a toutes les raisons de ne pas se laisser entrainer dans ces dérives. Nous savons que la solidarité, le civisme, le vivre ensemble, sont essentiels pour nous défendre dans une société inégale et violente.

Donc, nous restons au travail, et nous avons bien l’intention de continuer notre ville belle et rebelle avec vous pour le mandat 2020-2026 !