ZAC Armstrong : renaissance d’un quartier Intervention de Yolande Peytavin

, popularité : 21%

Construction de logements :

Faut il rappeler que 450 logements, dont 3 tours ont été démolies sur le quartier Armstrong et qu’à ce jour la reconstruction et la reconstitution de l’offre logement s’est limitée à l’opération originale du Cerisier et ses 115 logements, tant locatifs sociaux, locatifs intermédiaires qu’en accession à la propriété.
L’engagement de la municipalité dans notre contrat communal est bien de reconstruire à minima autant que de logements démolis. Cela vaut pour le quartier Armstrong comme pour l’ensemble du plateau des Minguettes.
Le groupe communiste et apparentés considère combien il est essentiel de poursuivre la Rénovation Urbaine des quartiers des Minguettes en veillant à offrir aux Vénissians les logements sociaux en location ou en accession à la propriété, dont la demande ne cesse de grandir.
A cet égard notre groupe constate combien la politique gouvernemental de régression, de paupérisation de la société française, d’abandon du service public et de la solidarité nationale aggrave les difficultés quotidiennes des familles populaires de nos quartiers.
Notre groupe soutient le choix communal de continuer la construction de logements sociaux et dans le même temps de proposer des logements en accession à la propriété ou en locatif intermédiaire pour satisfaire aussi le besoin exprimé et légitime d’un parcours résidentiel au sein du territoire communal.
Cela se traduit très lisiblement dans la réalisation de cette ZAC Armstrong, dont les équipements publics ont fait l’objectifs d’un programme débattu lors de plusieurs et intenses visites et réunions de quartier.
Les 250 à 300 logements proposés couvrent à la fois une typologie très élargie du studio au type T5, une offre en accession sociale aux coté de l’offre sociale et une grande diversité de volumes bâtis qui rompra harmonieusement l’unicité du paysage et de formes actuelles. C’est un vrai nouveau quartier qui verra le jour d’ici quelques années et donnera le sens d’un autre environnement urbain pour l’ensemble du plateau des Minguettes.

Yolande Peytavin
Le groupe des élus communistes et apparentés