Misère..euh, Misère...euh !

Misère..euh, Misère...euh ! disait Coluche

Et oui, nous avons changé de siècle depuis, et pourtant, les progrès non pas bénéficié à tous. A la misère sociale s’ajoute la misère morale des parents qui n’emmènent plus leurs enfants faire des courses. Et pour cause, ils ne vont pas souvent aux supermarché, mais plutôt aux resto du cœur, ou au secoure populaire.

Comment expliquer à ses enfants qu’ils ne peuvent subvenir à leur besoin ? Oui la solidarité doit continuer, mais pour beaucoup de familles, cela devient sans fin.

Nacer Khamla